Les tissus blancs pour chemises

Les chemises blanches sont les plus utilisées dans le monde de la chemiserie, puisque qu'elles représentent jusqu'à 60% des ventes des principaux chemisiers dans le monde.

Ainsi, dans notre atelier, près de 40% de nos chemises confectionnées chaque jour sont blanches, dans différents tissages : popeline, twill, chevrons, lin ou oxford. Ce chiffre est moins important que dans le PAP car nous offrons à nos clients une collection plus importantes et variées de tissus, ce qui a pour effet d’atténuer ce quasi monopole qu'exerce le blanc sur les ventes de chemises.

D'ou vient cette prédominance du blanc dans le vestiaire masculin ?

Tout simplement, sans doute, parce que le blanc est neutre, et qu'il n'implique pas beaucoup de prise de risque en terme de goût. Une chemise blanche ne sera jamais critiquée (et d'autant moins si elle est réalisée selon vos mesures, i.e. qu'elle ne ressemble pas à un parachute). Les hommes sont donc naturellement attirés par cette option, leur esprit pragmatique prenant souvent le dessus lors de leur choix vestimentaire.

Il faut aussi noter qu'historiquement une chemise a toujours été blanche, avant tout, et que ce n'est que depuis quelques dizaines d'années que sont apparus les couleurs et motifs que nous connaissons aujourd'hui.

Quels sont les éléments importants dans le choix d'une chemise blanche ?

Les deux critères que nos clients mettent systématiquement en avant lorsque nous les interrogeons sur nos tissus blancs est l'opacité et la texture ou le « toucher » du tissu.

La texture

La texture dépend simplement du type de tissage choisi. Une popeline sera généralement soyeuse et souple, tandis qu'un oxford blanc aura un toucher plus « granuleux ». Certains tissages sont très appréciés pour leur élégance : les tissages en twill ou en chevrons transmettent de jolis reflets lumineux et possèdent une bonne « main », c'est à dire qu'ils sont plutôt épais et souple à la fois.

Iciil s'agit vraiment d'une question de goût, mais un consensus se dégage sur l'utilisation de popeline pour les chemises de tous les jours, de twill ou chevrons pour les chemises plus habillées, et d'oxford pour les chemises plus sportswears.

L'opacité

L'opacité est une saine préoccupation lorsque qu'il s'agit de chemises blanches : il toujours désagréable de se retrouver avec une chemise transparente, ce qui arrive souvent avec des tons clairs.

Cette opacité, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ne s’apprécie pas principalement en fonction de l'épaisseur du tissu mais plutôt de sa densité.

La densité indique simplement le nombre de fil utilisé pour une surface donnée. Plus ce nombre est élevé, plus les fils seront rapprochés et ne laisseront pas passer la lumière.

Il est donc possible d'obtenir des tissus très fins qui, pourtant, ne sont pas spécialement transparent. De notre coté, nous préférons utiliser des tissus d'épaisseur intermédiaire à forte densité pour obtenir une opacité optimale.

Notre catalogue contient aussi quelques références blanches plutôt transparentes, mais, dans ce cas, nous l'indiquons bien en commentaire afin que nous clients ne soient pas surpris.